Skip to content

3 bonnes raisons de boire du vin rouge

Posted in Edito

vin lutte contre alzheimerVous ne comprenez toujours pas pourquoi boire un petit verre procure du plaisir chez vos congénères ? Je vais essayer de vous donner trois bonnes raisons de goûter au délicieux nectar durant les fêtes.

C’est bon pour le cœur

Oui je suis désolé, mais c’est un fait avérer. Boire un ou deux verres de vin rouge lors du repas contribue à diminuer les risques d’avoir un accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque comme d’autres maladies plus bénignes. Il pourrait aussi être bon pour le cerveau et augmenter la longévité.
« Après la soupe, un verre de vin vole un écu au médecin. » selon l’expression populaire. C’est le fernch paradox apparu dans les années 1990. De très nombreuses études ont démontré que la consommation de vin rouge à raison d’un ou deux verres par jour avait un bénéfice sur la santé. Plusieurs études ont souligné qu’après 55 ou 60 ans, les effets étaient plus visibles.

Cancer

Creina Stockley, Présidente de la « Commission IV Safety and Health » (Australie) , a dit que boire du vin rouge préviendrait les risques de développer plusieurs types de cancer. « L’alcool est un facteur de risque de certains cancers, mais nous savons aussi le vin réduit le risque d’autres cancers comme le cancer du poumon et l’intestin. »
Des études ont démontré que boire du vin rouge avec modération peut réduire les risques sur l’appareil digestif, cancers du poumon… « Les composés phénoliques travaillent en empêchant l’apparition, la progression et la croissance des cellules cancéreuses, » dit-elle.
Vin & Société qui compile des milliers d’études sur le sujet a mis en évidence qu’une consommation responsable a un effet bénéfique sur la prévention de plusieurs cancers et maladies.

Elixir de vie !

Plus sujet à controverse, la consommation d’alcool aurait un effet sur les cellules du cerveau. Si bu avec modération, le vin rouge pourrait réellement améliorer la fonction cognitive. Je vous passe les idées New Age sur le fait d’ouvrir son esprit à l’aide de drogue et de boissons.
Une étude publiée dans le Journal of Agricultural Food Chemistry, par des Taïwanais, montre qu’une molécule appelée resvératrol est présente dans le vin. Elle a un effet bénéfique sur les cellules des reins et le cerveau. Elle a des propriétés anti-inflammatoire et antioxydante certainement à l’origine du fameux French Paradox de CBS.

 

Nous ne sommes pas tous égaux devant le raisin, il faut le dire. En fonction de l’âge et du sexe, les études ont toutes montré des disparités dans les résultats. Les femmes étant plus sensible à l’alcool, leur consommation d’une quantité identique pour le même effet entraine plus fréquemment l’ébriété. De plus les jeunes ont moins de bénéfices que les plus vieux.

Exemple de consommation sous réserve d'une validation par votre médecin :-)
Exemple de consommation sous réserve d’une validation par votre médecin 🙂

Comme je le dis toujours, il faut que ce soit un plaisir. Ici les études ont souligné que l’abus d’alcool a un effet tout à fait inverse. Boire sa bouteille chaque jour annule les effets bénéfiques et provoque maladies et addiction. Donc buvez avec modération

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.