Skip to content

[Cocktail du mois] Riv’tonic

Posted in Dégustations

J’ai entend pas mal parler ces derniers temps et les blogs que je suis en font pas mal de publicité. Je me suis donc intéressé au breuvage que je te propose de découvrir maintenant.

Origine de Riv’Tonic

Le Riv’Tonic est un cocktail assez récent. Il a été élaboré dans la région du Roussilon qui est la région du Rivesaltes (AOP). Le Rivesaltes est un Vin Doux Naturel qui est produit autour de la ville de Rivesaltes. Le Rivesalte est élaboré à partir quatre cépages qui sont le grenache blanc, le grenache gris, le grenache noir et le maccabeu. On peut aussi y trouver deux autres cépages : le muscat blanc à petits grains et le muscat d’Alexandrie.

C’est un vin qui subit un mutage afin de préserver sa sucrosité. C’est aussi ce qui en fait un vin plus fort que les vins classiques. Après, en fonction de son affinage, tu auras une Rivesaltes Grenat, Ambré, Tuilé, Hors d’Age… Si tu veux, n’hésites pas à aller sur le site des vins du Roussillon, tu auras pleins d’infos supplémentaires.

Le mélange ici se fait à l’Ambré avec du tonic. Ce qui en fait un cocktail doux amer très rafraichissant pour l’été.

Publicité

 

Préparation

Au niveau ingrédient, on est donc dans un registre assez simple, comme pour le spritz par exemple :

  • Glaçons (ou glace pilée)
  • 1/2 verre de Rivesaltes Ambré
  • 1/2 verre de tonic frais.

Dans un verre type Tumbler ou long drink, tu commences à mettre les glaçons. Ils vont avoir pour fonction de rafraichir le verre et les liquides que tu verseras dessus.
Puis tu verses le vin doux naturel.
Ensuite tu ajoutes le tonic et tu mélanges délicatement le tout.

La boisson est rapide à préparer et prête à consommer.

Variations

Je n’en ai pas trouvé particulièrement sur Internet. Cependant, j’ai fait le test avec des amis car tout le monde n’aime pas nécessairement l’amertume à l’apéritif.

Ce qui fait l’amertume du Riv’Tonic, c’est surtout le tonic. Etant à base de quinine, l’eau tonique (comme on peut aussi la trouver dénommée) corrige la douceur du vin du Roussillon.

Du coup, les variations testées sont plutôt à base de Sprite ou de Canada Dry. Et le pari est réussi pour ceux qui n’aiment pas l’amertume du tonic.

En définitive, je me suis bien amusé à faire ce cocktail et à lui chercher des variantes. J’ai même pu trouvé une variante qui allait à chacun des convives et c’est plutôt sympa, frais et différent.
Prêt à tester ?

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.