Skip to content

J’ai testé le Coravin Timeless Three

Posted in S'équiper

A la maison, je suis souvent amené à ouvrir une bouteille pour moi. Oui, je suis le seul à apprécier réellement le vin à la maison. Donc des bouteilles, et bien j’en ai vidé pas mal dans l’évier… A contre cœur, il va sans dire.
Mais sur Instagram, je vois de plus en plus un objet apparaître : le Coravin. Plusieurs modèles existent, le Pivot ou les Limitless. J’ai alors contacté la filiale européenne de Coravin pour demander s’ils avaient un exemplaire de test, et TADA ! J’ai pu tester le Timeless Three.

Présentation

Coravin modèle Limitless Three sur son stand avec les capsules et les adaptateurs pour bouchon à vis..

Coravin est une société américaine. La concept a été développé par Greg Lambrecht, un ingénieur dans les technologie médicale.
Coravin a été récompensé plusieurs fois par un premier prix de l’innovation en 2014 ou la médaille d’or à l’ «Edison Awards ».

Le système est extrêmement simple. Coravin injecte un gaz inerte (de l’argon) dans la bouteille pendant que vous versez dans votre verre. Le gaz rempli le volume de vin sorti et empêche le vin de s’oxyder contrairement à de l’oxygène.
Comment ? Un aiguille vient transpercer le bouchon très finement pour injecter le gaz et faire sortir le vin. Puis lorsqu’on retire l’aiguille, le liège reprend sa place.
Et pour les bouchons fragiles, il existe une aiguille encore plus fine.
Pour le Coravin Limitless Three, le système équipé de l’aiguille pèse environ 330g (cartouche pleine). Sur la bouteille le poids ne se sent pas vraiment.

Dans la boite, il y a :

  • Le Coravin™
  • Une aiguille
  • Deux capsules Coravin™
  • Un manchon de bouteille
  • Un support en métal
  • Six bouchon pour des bouteilles à capsule
  • Un aérateur
  • Une tige pour nettoyer l’aiguille
  • Une notice
Déballage du Coravin

Un système professionnel

Le vin au verre dans les restaurants, ça me fait un peu rêver. Le principe est simple, un bouteille est ouverte et on la vide. Devant le boom de la pratique au restaurant, les systèmes évoluent et deviennent plus professionnels. Je peux vous citer Digby, Advineo, Enomatic.
Le concept est le même. La machine envoi un gaz neutre qui pousse le vin vers la sortie. Le système permet donc une bonne conservation du vin sur une durée comptabilisée en mois et parfois en années.

Les modèles – Les prix

Il y a différents modèles et prix. Beaucoup de modèles sont la déclinaison d’autres. Donc je vais m’arrêter sur trois en particulier.

trois modèle differents de Coravin : Pivot, Limitless Three, Limitless Eleven
 Pivot Timeless ThreeTimeless Eleven
PrésentationSystème avec un bouchon à adapter.
Plusieurs couleurs
Système à aiguilleIdentique au Three
Automatique et connecté
Application mobile
Prix119,99 €199,00 €549,99 €

Il faut ajouter les cartouches à la facture.
Une cartouche permettrait de faire environ 15 verres de 10 cl chacun. Sachant qu’une cartouche Coravin coûte 8,83 euros (prix max pour de petites quantités), il faut bien prendre en compte ce paramètre si vous ne voulez pas remiser votre achat dans un placard.

Les limites

Nous ne vivons pas dans un monde parfait. Donc il y a quelques limites au système.

Dans un premier temps, le système est compatible uniquement avec les bouchons en liège ou en aggloméré. Les bouchons synthétiques n’ont visiblement pas la souplesse nécessaire pour se refermer derrière le passage de l’aiguille. Il faudra préférer un modèle Pivot qui placera un bouchon à la place de celui d’origine mais avec moins de potentiel de garde.

Je pense aussi que les micro échanges à travers le bouchon feront que le vin pourra se garder moins longtemps. Ce n’est pas un système pour avoir une bouteille qui se garde à vie.

Il faut aussi utiliser le Timeless sur une bouteille standard : 75cl. Ça peut représenter un frein pour ceux qui achètent des magnums. Mais les magnum étant fait pour les grandes tablées, est-ce que l’utilisation du Coravin est adaptée à la situation ? Répondez en commentaire si vous le souhaitez.

Si la bouteille contient moins de trois verres, il est recommandé de ne pas utiliser le matériel. Plus la bouteille est vide et plus il faut de gaz semble-t-il. Il doit donc y avoir un risque pour l’intégrité de la bouteille et un problème de pression pour pousser le vin.

Accessoires pour le Coravin

Un autre limite qui n’est pas des moindre, c’est le prix. Mais c’est sujet que tout amateur connait bien. Le vin en lui-même a un coût.
Le Coravin aussi. C’est un concentré de technologie et l’argon est un gaz noble. Il peut être produit industriellement, mais ça a un coût. Le Coravin en lui-même est fait avec des matériaux de qualité, et ça se paie. Donc il s’agit d’un investissement

Des bouteilles explosives

En faisant des recherches sur le sujet, je suis tombé sur des histoires de bouteilles ayant explosées. Il y aurait des défaillances dans le système. Plusieurs plaintes auraient été déposées car des bouteilles auraient explosées causant des blessures. Cette histoire a déjà quelques années car je n’ai pas trouvé de témoignage récent sur le sujet.

J’ai donc demandé à Coravin leur avis sur la question. Clairement, le sujet est derrière eux.

« Le bris de bouteille est un événement très rare que nous n’avons connu que quelques fois – en particulier dans les premiers temps de Coravin. » De ce que j’ai pu lire, les bouteille étaient potentiellement endommagées et le système mal utilisé. Next.

Mon avis

Que serait l’intérêt du blog si je n’étais que factuel.
A mon avis, c’est un investissement qui vaut le coup pour un amateur qui consomme régulièrement du vin. A chaque moment où je l’ai utilisé, j’en ai été satisfait. Il est vrai que j’ai peu de bouteille avec des bouchons autre que du liège.

controle de l'étanchéité du bouchon après usage du coravin
Contrôle de l’étanchéité du bouchon après usage du Coravin

J’ai testé le système sur plusieurs bouteilles avec des niveaux d’âges différents. Je les ai couché dans la cave pour voir si elles perdaient du liquide. Rien. Enfin, si, il y a bien de temps en temps une petite goutte. Je pense que c’est lié à la qualité ou à l’âge du bouchon, à mon avis. J’ai aussi testé sur une bouteille avec un bouchon en canne à sucre (Cave Nero) et le système a aussi fonctionné.
Pour les bouteilles à capsule vissée, je n’ai pas détecté de fuite d’air, ce qui me semble normal si la pression est équilibrée.

J’aime l’idée de ne pas avoir à attendre le bon moment pour ouvrir une bouteille. A vrai dire, il y a plusieurs cas dans lesquels je me suis dit que je n’allais pas ouvrir une bonne bouteille car le reste serait perdu au bout d’un moment. Et bien là, je n’hésite plus. Je n’ai pas peur de gâcher.
J’ai vu plusieurs tests dire que ce n’est pas si utile que ça, mais dans ma façon de consommer du vin, c’est un élément important qui me permet de ne pas jeter.

Pour ne rien gâcher, l’esthétique est vraiment sympa. Ce n’est pas non plus un objet de déco, mais les matériaux sont agréables au toucher et inspirent la confiance. Je sens que l’objet est durable.
Enfin, le système est intuitif et facile à manier. Il suffit d’une pression sur la manette et le vin sort.

Le service du vin avec le manchon

Vin au verre à la maison

Il y a un autre dilemme quand j’invite du monde à la maison. Quelle(s) bouteille(s) ouvrir ? Mes invités sont en général polis :

Non ne l’ouvre pas si je suis seul à en boire. Ce serait gâcher !

Invité poli

Avec le Coravin, c’est simple et déculpabilisant : « Ne t’inquiète pas, le reste ne sera pas perdu ! ». Fini les hésitations de société, tout le monde gagne en liberté. Et ça c’est top. C’est le concept du vin au verre comme dans les restaurants, MAIS à la maison.

Coravin a inventé un système révolutionnaire pour le service du vin chez soi. Decouvrez ou redécouvrez cet équipement pour amateur de vin.

En conclusion, le Coravin est un équipement utile pour les amateurs de vin. Certes le prix est important. Le modèle Pivot est à partir de 119,99€. Mais si vous avez à cœur de pouvoir déguster de temps en temps un vin ou de faire des repas avec pleins de vins différents, le coût me semble justifié. Ce n’est pas un jouet mais un équipement à avoir près de sa cave.

5 Comments

  1. Daniel
    Daniel

    J’utilise Coravinc depuis quelques temps maintenant (acheté d’occasion désolé). Je suis toujours très impressionné par le matos.
    Il y a une aiguille spéciale pour les vieux vins mais elle est très fragile.
    Il faut aussi laisser du temps au vin pour s’ouvrir dans le verre car l’aération traditionnelle ne se fait plus

    11 septembre 2021
    |Reply
    • Renaud
      Renaud

      Merci pour ce commentaire pertinent. Effectivement, il faut adapter sa consommation avec ce nouvel usage

      14 septembre 2021
      |Reply
  2. Lhermite
    Lhermite

    J’adore le vin De la région de Bordeaux ! Ça serait vraiment chouette de pouvoir utiliser cet objet aussi pratique qu’élegant !

    12 septembre 2021
    |Reply
  3. sulkis
    sulkis

    C’est tres ingénieux. Mais je reste perplexe
    Est-ce que le bouchon ne s’abime pas à force ?
    Est-ce que c’est fiable sur le long terme ?

    14 septembre 2021
    |Reply
    • Renaud
      Renaud

      Merci pour ce commentaire.
      En général, je ne perce pas deux fois au même endroit. et je dois l’utiliser 4 ou 5 fois sur une même bouteille, donc le bouchon ne devient pas non plus un gruyère.
      Je connais plusieurs personnes qui en ont depuis un ou deux ans et l’utilisent régulièrement.

      14 septembre 2021
      |Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.