Skip to content

Visite de la cave Nerot

Posted in Régions et terroirs

A l’occasion d’un week-end surprise, j’ai eu le plaisir de me retrouver avec des amis dans la région de Sancerre et des Coteaux du giennois. Le beau temps au rendez-vous nous permis de passer un beau moment. Mais au-delà des instants partagés et des paysages, il y a eu quelques visites dont celle de la cave Nerot que je vais te conter maintenant (tu as vu comment je parle bien ?).

Découverte du terroir

Vignes dans le coteau du giennois

On est arrivé dans ce terroir que je ne connaissais pas. Ca tombe bien, j’adore découvrir de nouvelles choses. Les Coteaux du giennois est une petite région au dessus de Sancerre. Elle va de Gien à Cosne-sur-Loire. La région n’a pas un encépagement aussi intensif que Sancerre.

L’encépagement est en sauvignon blanc pour les vins blancs. Pour les vins rouges, c’est du pinot noir et du gamay.

La visite de la cave Nérot

Nous avons été accueilli par Julie qui dirige cette exploitation. On a commencé très logiquement par la visite d’une parcelle attenante à l’exploitation. Cette parcelle a été plantée par des ascendants de Julie et elle est actuellement en renouvellement. Elle a pu ainsi nous expliquer comment elle s’y prend pour renouveler les pieds qui sont fatigués ou morts tout en préservant l’exploitation. Car un pied ne produit pas immédiatement après avoir été planté. Il faut attendre plusieurs saisons et donc si l’exploitant arrache toute un parcelle d’un coup, il faudra attendre plusieurs années pour qu’elle soit à nouveau productive. Donc il faut que l’arrachage soit fait intelligemment. Il y a eu un petit débat sur l’utilité (ou non) des noyers dans les vignes. Si tu as un avis sur la question, n’hésite surtout pas à l’exprimer dans les commentaires.

Pele mele visite cave Nérot

Puis la visite a continué avec la visite du chai, les différentes cuves et fûts de la cave Nérot. Une mine d’information. C’est lors de ce genre de visite qu’on se rend compte de la complexité de faire un vin. Le choix de la cuve, le surveillance de la vinification, l’élevage dans un fût ou non, le choix du fût… Les combinaisons pour la vinification sont très nombreuses.

On est passé ensuite à la chaine d’embouteillage. C’est ici que j’ai découvert les bouchons de bouteille à base de canne à sucre. Je crois que je n’ai jamais visité une cave sans système d’embouteillage automatique. Là encore de nombreux choix sont à faire. Pour un producteur soucieux du développement durable, le choix d’une encre ou d’une colle à aussi son importance. On a donc eu le droit à une visite complète qui nous a permis de voir toutes les étapes de la création d’un vin.

Espace dégustation

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous sommes passés à l’espace de dégustation. Et là, un petit jeu nous attendait avant de passer à la dégustation à proprement parler. Répartis en plusieurs groupes, nous avons passé un petite heure à sentir des arômes ou goûter des vins mélangés pour trouver les aspects typiques dans un vin. L’exercice a été vraiment très amusant et nous a permis de travailler sur notre mémoire et de passer au-delà de l’aspect alcool.

Test à l'aveugle

Notre hôte Julie de la cave Nérot nous a très bien accompagné dans cet exercice à l’aveugle. C’était loin d’être solennel. Elle a rendu ce moment convivial ce que nous attendions car nous étions tout de même un groupe d’une douzaine de personne. Il a fallu trouver différents parfums comme les fruits rouges, du poivre, de la noix de muscade alors que nous étions dans la pénombre. Mais nous avons aussi goûter un vin neutre dont certains caractères étaient accentués. Il fallait par exemple reconnaître un vin alcooleux d’un vin tannique. Quelques bon moment de rires et de mauvaises fois qui ont vu l’équipe des filles gagner.
On est enfin passé à la dégustation des vins du domaine qui ont remportés un grand succès. Je n’aime pas me prêter à l’exercice d’écrire sur ce que j’ai ressenti du vin. Cependant, les vins sont légers mais avec leurs caractères. Comprend par là que je n’ai pas eu l’impression de boire de la pisse. Mais les goûts et les arômes sont bien présents et ne laissent pas de mauvais souvenir. C’est en plus un excellent rapport qualité prix car ce sont des vins très biens finis.

Un coffre ouvert avec plein de cartons de vin et quelques affaires de voyage

 

Ce qui m’a vraiment fait plaisir dans la visite de la cave Nérot, c’est la découverte de mes amis de la complexité d’un vin. Oui, ce que j’aime dans un vin, ce n’est pas l’aspect alcoolique. Non, loin de là. C’est bien tout le travail qui est apporté par ce professionnel. Un travail qui dépend du résultat attendu mais surtout du terroir et de la saisonnalité. C’était une expérience merveilleuse à revivre entre amis. Un grand merci à eux pour ces souvenirs inoubliables.
Voilà en gros ce que ça représente pour moi, j’espère qu’il en est de même pour toi.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *