Skip to content

Choisir son vin en grande surface

Posted in S'équiper

Quand tu passe par les grandes surfaces de France pour acheter une bouteille de vin c’est souvent très difficile de choisir. Il y a déjà normalement une grande quantité de choix, mais avec les foires aux vins, c’est encore pire. Je vais te donner tous les conseils nécessaires.

Un choix difficile

En supermarché, le choix d’une bouteille de vin est des plus durs. Pourquoi ? Parce que sur une bouteille, tu trouves énormément d’informations, parfois légales comme sur les capsules, parfois juste marketing. En fait, tu trouves tout sauf ce qui l’en est réellement de son goût. Et ce qui t’intéresse, c’est avant tout son goût.
Dans les grandes surfaces, il est rare d’avoir un caviste ou un vendeur spécialisé qui connaît bien son rayon. Tu es donc seul face au linéaire.

Foire aux vins etalage grande surface

Ton premier choix peut se porte sur le prix. Ce qu’il faut savoir c’est que produire du vin à un coût. Produire une bouteille de vin ça coûte cher pour un vigneron français, vraiment cher. Trouver une bouteille de vin français à moins de 2 euros est assez suspect. La qualité sera forcément faible. Pour les vins étrangers, le raisonnement est assez similaire. Les vins ont même besoin d’être acheminés en France.

Certaines régions ont même des prix supérieurs. Donc il faut aussi considérer cette partie sur l’achat d’un vin. Autant, il est possible d’avoir un vin très correct aux alentours de 5 euros sur les petites appellations, autant passer ton chemin sur des vins à moins de 10 euros sur des Bordeaux ou des vins de la Bourgogne plutôt côtés.

Une régionalisation

En supermarchés, les vins sont classés par appellation. Les bordeaux sont avec les bordeaux, les vins de bourgogne avec les bourgogne, etc. Il y a des rayons dédiés aux vins mono-cépages. Sur ces derniers, les vins sont assez typés avec les caractéristiques de ces cépages. Donc si tu aimes un type de vins, c’est qu’il est possible que tu aimes le cépage. Et donc tu peux trouver des bouteilles à prix intéressants dans ces rayons.

Dédale de cave

Pour les appellations régionales, los rayons sont rangés en Grande Région viticole. Si ton budget est plutôt serré, il faut privilégier les appellations moins connues. Elles ne sont pas moins qualitatives. Elles sont juste moins attractives car moins connues. Par exemple, quand je discutais avec Julie de la Cave Nero, elle me disait que des clients lui disaient d’augmenter le prix. Mais elle ne pouvait pas car les nouveaux clients ne comprendraient pas de devoir payer plus de 5 euros chez le producteur un vin aussi confidentiel. Donc les plus petites appellations ont l’avantage d’être bon marché et d’avoir un très bon rapport qualité prix.

AOP ou IGP ?

L’étiquette va aussi te donner des informations qui peuvent être très intéressantes. Sur les vins des grandes régions tu trouveras des AOP et des IGP. Les AOP , ce sont les appellations d’origine protégée. En gros, on te garantie que le vin correspond à une méthode de travail et à un équilibre de cépage propre à la région. C’est un standard. Les IGP, c’est le reste. on les appelait avant des vins
de pays. Depuis les temps anciens ces vins étaient mal considérés. Les méthodes ont changé et un minimum leur est demandé. Donc cette classification n’est plus un signe de mauvaise qualité. Mais surtout, les IGP regroupent aussi tous les vignerons qui sortent des cahiers des charges. Donc tu y retrouves aussi des vignerons qui produisent d’autres cépages sur la régions ou qui font preuve d’originalité. Donc si dans le même rayon, tu as un AOP et un AOC avec les mêmes caractéristiques, tente l’IGP qui sera généralement avec un meilleur rapport qualité prix.

Guides et médailles

Attention, je ne parle pas des sélections des magasins. Le prix du vigneron de l’année décernée par l’enseigne elle-même peut surtout cacher un vin avec de bonnes marges pour le distributeur. Par principe, je les retire tout de suite de mes choix.

Par contre, tout ce qui concerne les médailles du concours agricole ou des concours des vignerons indépendants sont un peu à part. Ces vins ont été dégustés par un panel de professionnels ou d’expert. Souvent les dégustations se sont faites à l’aveugle. Donc dans des conditions bien particulières pour choisir sur une sélection bien précise, un vin qui sort du lot.La sélection se fait sur un large panel. Donc ce sont des vins qui ont quelque chose de différent ou de meilleur.

comment choisir son vin

Quant aux guides, ils engagent tous une réputation. Bettane, Michelin, Hachette… sont tous des guides reconnus. Donc les vignerons ou les distributeurs se fendent d’une petite collerette ou d’un macaron pour te permettre de les repérer plus rapidement. Car il sont tout de même un gage de qualité. Du coup, quitte à choisir entre un vin primé, un vin faisant l’objet d’une sélection ou un vin non identifier, pour un prix similaire, autant prendre l’un des deux premiers.

Pour finir, certains d’entre nous ont la chance d’avoir un rayon « cave » digne de ce nom. En plus pendant les foires aux vins, il y a pas mal de GS qui ont un animateur qui s’y connaît. Donc n’hésitez à en profitez.
Comme d’habitude n’hésite pas à partager et à commenter. Et attention, pas d’abus ! Il faut que ça reste un plaisir.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.