entete d'article sur Châteauneuf-du-PapeS’il y a un vin que j’ai du mal appréhender, c’est bien le Chateauneuf-du-Pape. C’est un vin très complexe que j’ai toujours du mal à bien comprendre. Mais c’est aussi un vin connu de tous.
J’ai donc profité de la pause estivale, et d’un cadeau d’un vigneron, pour faire quelques recherches et tester plusieurs flacons.

Un peu d’histoire de Chateauneuf-du-Pape

Le nom nous vient directement d’une période fascinante de l’histoire du monde de France. L’aventure démarrerait au 15° siècle. Le pape « Jean XXII » y a fait bâtir une forteresse et y a perpétré et encouragé la culture de la vigne. Le village médiéval aurait été construit avant le château. Cependant il a certainement été renommé Chateauneuf à l’arrivée des papes. L’ajout de l’appellation du-Pape est parcontre plus récente (19° siècle). Le vin produit a toujours été très apprécié notamment des représentant du clergé. Le vin produit aura même la dénomination de vin du pape.

Durant des siècles le vin blanc et le vin rouge sont cultivés. Leur réputation est déjà très forte durant la période révolutionnaire. Si le château a souffert du temps et des guerres, il conserve un magnifique point de vue sur le vignoble.

Depuis 1933, un arrêt fixe les limites de la culture sous l’appellation Chateauneuf-du-Pape. Cet arrêt est l’oeuvre du travail acharné du Syndicat viticole et de son président le Baron Le Roy de Boiseaumarié (retenez bien ce nom). En fait les vigneron de la commune ont très tôt compris (1894) qu’il fallait protéger leur patrimoine et leur terroir.

Photo du baron

Le vignoble

La première chose à savoir, c’est que seul treize cépages sont autorisés : grenache, syrah, mourvèdre, picpoul, terret Noir, counoise, muscardin, vaccarèse, picardan, cinsaut, clairette, roussanne, bourboulenc. C’est amusant car ce n’est pas un chiffre commun même dans les vignobles. En même temps, vous aurez compris que les vins sont issus d’assemblage assez libre malgré tout.

Ces cépages couvrent environ 3200 hectares dans les limites géographiques définies. C’est en majorité le grenache, la syrah et le cinsault qui vont lui donner sa couleur si forte. Pour la fraîcheur et la structure,  le Mourvèdre,  le Muscardin et la Counoise sont de la partie. Les autres cépages servent à complexifier l’assemblage et à définir un caractère typique.

Concernant le climat, on est dans une région chaude avec un sol clacaire et argileux. Je crois que c’est dans le sud qu’on retrouve des galets roulés de quartz qui restituent de la chaleur la nuit.

Environ 90% des vins sont des rouges. Ce sont eux qui d’ailleurs ont faits la réputation de l’appellation. Les blancs sont plus rares mais ils valent tout de même le détour.

Les flacons

bouteilles de Chateauneuf du Pape
@Copywright Wikipedia

Désolé pour la photo prise sur Internet, mais j’ai oublié d’en prendre. Pour dire vrai, on m’a dit d’arrêter un peu avec mes photos quand on boit du vin…

Le problème, c’est qu’il n’y a pas un Chateauneuf-du-Pape, mais une multitude. Il faut donc bien faire son choix. Car une bouteille peut valoir la qualité d’un bon côte-du-Rhône si on choisi mal. Ce qui fait rapidement cher en terme de rapport qualité/prix. Bien que la région soit petite, il y a une multitude de vins différents. Mais ils se regroupent tous sous la bouteille écussonnée qui est protégée. Elle représente la tiare papale avec les clés de Saint-Pierre. L’inscription « Chateauneuf-du-Pape Contrôlé » fait aussi partie de cette signature protégé par la marque collective déposée par ?  le Baron Le Roy de Boiseaumarié bien sûr. Je vous avez dit de retenir ce nom.

Le dénominateur commun reste la chaleur, la richesse du goût, les épices douces, les fruits mûrs et la fraicheur. C’est d’ailleurs un « combat » entre certains producteurs plus orientés vers la fraîcheur du vins et d’autres plus sur les tanins.

Ça reste tout de même des vins difficile à lire quand on en a pas l’habitude, mais il ne faut pas hésiter à s’y risquer.

 

Sans mentir, j’ai aimé écrire cet article. J’ai profité de la présence de quelques amis pour tester ces vins et recueillir leurs impressions. J’espère que vous aurez aussi de bonnes sensations et que j’ai pu vous apporter quelque chose dans la connaissance de ce vignoble.
J’ai aussi profité de l’été pour ouvrir un compte Instagram pour le site => https://www.instagram.com/vinpourlesnuls . N’hésitez pas à le visiter et à me suivre.