Skip to content

L’air de rien – Goûter un vin au restaurant

Posted in Dégustations

Est-ce que tu as déjà été dans un restaurant chic avec ta moitié ou d’autres personnes. Le gens savent que tu t’intéresses au vin et ton déjà fait choisir le vin. Heureusement que tu es un lecteur attentif du blog car tu sais comment choisir du vin comme un pro au restaurant. Mais maintenant, le sommelier s’approche, la bouteille à la main, pour le cruel rituel de dégustation. Les questions se bousculent. Dois-je d’abord le sentir ? Est-ce je le faire tourner ? Grumer ou mâcher ? Le sommelier crachera-t-il dans mon assiette si je renvoie le vin ? Voyons ça ensemble.

Voici la bonne nouvelle

Goûter un vin au restaurant n’est pas une chose aussi compliquée que prévu. Il y a des codes. Le serveur ou le sommelier va d’abord te présenter la bouteille de vin pour vérifier que c’est bien celle que tu as commandée. Ça nécessite de bien mémoriser ce que tu as commander. Et attention, si tu t’en aperçois après qu’il ait enlevé la capsule, tu devras la garder. Donc c’est le moment de t’exprimer si tu as un doute. Au pire, le serveur ira vérifier et fera un voyage pour rien. Mais crois-moi, sur des bouteilles assez chères, il fera la vérification avec plaisir.

Bouchon et tire-bouchon

Déboucher le bouchon

La bouteille doit arriver fermée. C’est une obligation.
Le sommelier ouvrira la bouteille à la table, retirera le bouchon. Il est possible qu’il le sente pour voir s’il détecte une casse sur le vin. Il te le remettra dans une coupelle qu’il devrait poser à ta droite. Il s’agit du protocole, ne le sent pas, ça ne sert à rien (repose le je te dis !). Regarde juste su le bouchon est humide, c’est un indicateur.

Le serveur versera ensuite un peu de vin dans ton verre. Voici ce que tu dois faire en 4 étapes simples et rapides.

Publicité

 

Regarde

« Look at the ring » comme diraient certains.
Tu dois vérifier la couleur, l’opacité et l’épaisseur du liquide. Ne passe pas plus de 5 secondes sur cette étape. De nombreux indices sur un vin sont enfouis dans son apparence, mais la plupart des réponses se trouvent sur la bouteille (c.-à-d. Millésime, pourcentage d’alcool, variété de raisin). Il est temps de passer à l’étape suivante !

Pour information, plus un vin rouge (ou blanc) est clair et moins il a de caractères. Il sera moins agressif en bouche et aura des arômes délicats en général. Il y a des exception, c’est sûr, mais ce sont les grandes lignes.
Cependant, un vins rouge plus foncé aura de la complexité, plus de force, voire de la puissance. Il est aussi possible qu’il ait des tanins très présents.
Sur un vin blanc plus foncé, les arômes seront aussi plus présents. Les vins blancs fonçants avec le temps, ils peuvent montrer une maturité.

Taste vin - sert à goûter les vins

Fais tourner

Le tourbillon permet au vin de respirer et de libérer les arômes. En s’oxygénant, il développe les arômes secondaires (en latence) et permet d’avoir une meilleure odeur. Pour ne pas faire de bétise, je te conseille de laisser le verre à plat sur la table, à tenir la tige entre tes doigts et de déplacer le verre dans un cercle vigoureux.

Il faut comprendre qu’un vin qui a pris le temps de vieillir n’aime pas être bringuebalé. Il faut donc faire attention au vin. De plus, les vins vins peuvent perdre leurs arômes rapidement avec cette méthode, donc ne traîne pas.

Renifler

Sentir du vin lors de la dégustation

La moitié du goût provient de l’odeur. Si c’est vrai. Ce sont les mêmes récepteurs en fait. Don il faut sentir le vin. Mais ne rentre pas le nez dans le verre. Au lieu de cela, sent par des coups rapides et courts. Il n’y a en réalité que deux façons de le refuser : soit parce qu’il est oxydé ou soit parce qu’il est bouchonné. S’il est oxydé, il aura une odeur de jus de pruneau gâtée et plate. Il peut également sembler trouble, avoir une odeur de produit chimique ou un goût de vinaigre. Ce n’est pas difficile, tu pourras le sentir d’un kilomètre et demi.

Si l’odeur est éteinte, c’est ta chance de la rendre sans culpabilité. Mais pas après que la moitié de la table ait eu son verre ^^ !

Goûter

C’est enfin le moment de goûter ! Tout d’abord, si tu as pris un apéritif, mange quelque chose comme du pain, puis nettoye votre bouche avec de l’eau pour éviter tout jugement erroné par d’autres alcools.

Prends une gorgée, comme si tu tirais sur un liquide que tu bois à la paille. Fais attention à ne pas faire de bruit, ce n’est pas classe. Cette manière de faire aère le vin et le fait circuler dans ta bouche.

Le service du vin

Encore une fois, tu rencontreras un large éventail de saveurs et d’autres arômes. Si tu aimes, c’est parfait ! Mais si tu n’aimes pas, c’est plus compliqué. Explique éventuellement au sommelier et demande-lui de te suggérer autre chose. Mais à moins qu’il ne soit pas bon, tu paieras la bouteille.

Maintenant tu maîtrise l’art de gouter un vin dans un restaurant de standing. Le sommelier va donc remplir les verres en se tenant à droite des convives et servira une petite moitié pour du rouge et un tiers du verre pour du blanc.
Si tu n’es pas à l’aise avec ce rituel, sache que le but n’est pas de te gêner ni de te montrer comme un non-expert, mais bien une tradition, basée sur la plus grande expérience et l’art du service à table.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.