Skip to content

5 astuces à savoir impérativement sur le vin

Posted in Edito

Une personne débarque, une soirée s’improvise. Sans aller jusqu’à commander le DJ, vous décidez tout de même d’ouvrir une bouteille. Mais il y a quelques problèmes que vous pouvez rencontrer. Que faire si la bouteille de vin est chaude ou si vous ne trouvez pas le tire-bouchon pour l’ouvrir ? Ce serait un gâchis! La soirée ne tournera pas au drame pour une bouteille. Mais pour qu’elle se passe le mieux possible, je vais vous partager quelques trucs à savoir impérativement sur le vin.

1. La température du vin

En écoutant le podcast N°6 de Château Podcast, je me suis rappelé qu’il y a encore quelques années, je mettais mon vin au congélateur pour le rafraîchir rapidement. Mon conseil est pourtant de ne pas le faire. Le froid intense qui va s’emparer de votre vin va avoir pour effet de casser les arômes et de fermer le vin (même si je ne l’ai jamais constaté). La méthode du sceau à glaçon est tout de même préférable. Car si vous oubliez la bouteille au congélateur, le bouchon pourrait sauter.

Morty cherche une solution

Personnellement, pour le vin blanc, pour refroidir mes vins beaucoup plus rapidement, je prends de la glace, de l’eau et du sel, que je combine dans un grand sceau. J’immerge ensuite mes bouteilles. Le sel va avoir une action d’accélération du refroidissement de l’eau. Vous avez votre bouteille de vin qui est réfrigérée en moins de 20 minutes avec cette méthode. C’est l’un de mes meilleurs hacks.

Et par pitié, ne mettez pas de glaçon dans le verre de vin.

2. Du liège dans le vin

Quelque soit votre niveau de connaissance du vin et votre expérience dans l’ouverture de bouteilles, il y a toujours un moment où ça arrive : le bouchon se casse ou s’émiette dans la bouteille. Conséquence, il y a du liège dans la bouteille et le boire est très désagréable. S’il vous arrive d’en avaler, pas de problème, ce n’est pas toxique.

Il y a plusieurs méthodes car il y a plusieurs vins.
La première est celle du filtre à café. Il s’agit de carafer le vin en la passant dans un filtre à café pour retenir les éléments solides. Cette méthode est surtout valable pour les vins qui ne craignent pas l’oxydation, voire qui en ont besoin.
Pour les vins plus délicats, il faudra de la vigilance. Le filtrage risque d’exposer le vins à trop de d’air et de lui faire perdre ses arômes. Il existe des becs verseurs filtrants qui pourront vous aider.

Comment éviter cette situation ? Le recours au bouchon de liège n’est plus une fatalité. Il existe de nombreuses méthodes fiables de fermeture d’un bouteille de vin.

bouchon de liège cassé par le tirebouchon

3. Ouvrir une bouteille sans tire-bouchon

Ah quel malheur ! Vous ne trouvez pas le tire-bouchon. Comme le disait le « Doc », ce n’est pas grave. Oui ça peut arriver à tout le monde.
Vous ne trouvez pas le tire-bouchon, ne vous inquiétez pas. Il y a plein de façon d’ouvrir une bouteille.

Il paraît que c’est faisable avec une clé, mais je n’y suis jamais arrivé. J’ai plutôt testé l’ouverture du rosé avec une chaussure. Le principe est assez simple et je vous laisse regarder en vidéo sur Youtube. Et tout aussi étonnant que ça puisse paraître, ça marche !

4. Enlever une tâche de vin

La soirée se passait bien, jusqu’à ce geste malheureux et maladroit. Le verre choit sur le polo de votre invité. Ce paragraphe à d’autres intérêt que de montrer que je sais utiliser le verbe choir. La réaction que j’entends très souvent est : « Mets du sel ! » Pourtant la technique est absolument inefficace. En plus, c’est plutôt mieux de saler ses invités. Il y a un côté cannibale qui risque de vous isoler socialement.

Même si ce n’est pas idéal, il faut mettre le linge dans l’eau froide immédiatement pour éviter que le vin sèche et se fixe. Ensuite, il y a plusieurs possibilités avec de l’alcool à frotter, de la farine… J’utilise le savon de Marseille et en machine (Simone).

5. Utilisez les restes de vin

Parfois, vous ne pouvez pas consommer toute la bouteille de vin. Il y a alors trois alternatives. Vous pouvez soit le consommer consommer plus tard, soit le cuisiner, soit le jeter. Je n’aime pas jeter et j’ai tendance à finir les bouteilles sur la durée. Mais il est aussi très facile de réutiliser le vin pour cuisiner. Des restes de vin rouge, C’est parfait pour cuisiner un poulet rôti façon coq au vin. Les vins blancs, eux, accompagnent très bien les fruits de mer ou les risottos.
Alors rassurez vos invités, il n’ont pas besoin de se forcer à tout boire, ni à refuser l’ouverture d’un autre flacon.

J’espère que ces petites astuces vous ont plus. Si vous en voulez d’autres n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire. Une série sur les spiritueux va bientôt démarrer donc restez à l’écoute. Et pour ne pas rater le prochain article sur les podcasts du vin, pensez à vous abonner à la newsletter.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.